La faillite de Quiksilver aux Etats-Unis

Les candidats au rachat de la marque française de café ont remis ce week-end leurs copies

Sale temps pour Quiksilver aux Etats-Unis. Le groupe a décidé de placer mercredi sa filiale américaine sous la protection de la loi sur les faillites (Chapitre 11). Le dépôt de bilan porte sur plus de 100 millions de dollars d’actifs cotés et sur un passif dépassant 500 millions de dollars.

Cette procédure doit permettre au groupe de se relancer alors que ses activités en Europe (38 % des ventes)-le siège social est à Saint-Jean- de -Luz (Pyrénées-Atlantiques)- et en Asie (15 %), restent profitables.

Le spécialiste du surf va restructurer sa dette, qui a atteint 780 millions de dollars en 2014, tout en accueillant un nouveau partenaire financier. Le fonds américain Oaktree, créancier du groupe, devrait prendre la majorité du capital de la société, avec Bank of America, et apporter un financement de 175 millions de dollars...

En savoir plus sur LES ECHOS

 
La faillite de Quiksilveraux Etats-Unis

Vous êtes ici:

Banner