Plus de 133 000 collaborateurs passeront de Microsoft Office à Google suite, d’après The Register.

Une décision probablement difficile à digérer pour Microsoft!

Les collaborateurs ont été prévenus de ce changement de logiciel via une note interne du PDG Tom Enders, qui indique :

Une « décision qui va redessiner l’entreprise »

La note de Tom Enders explique qu’Airbus se prépare à une nouvelle phase dans leur transformation numérique.

 « Nous avons besoin de technologies qui soutiennent activement nos nouvelles méthodes de travail, des outils numériques modernes qui nous permettent d’être pleinement collaboratifs, de travailler avec nos nombreuses équipes différentes, à travers les frontières et les fuseaux horaires, pour en faire réellement partie »

 

Franche rupture avec le passé

Tom Enders déclare qu’il s’agit d’un “choix stratégique”, et qu’il est nécessaire de fédérer tous les collaborateurs autour d’une solution beaucoup plus collaborative. Le côté attrayant de Google Suite est de proposer aux collaborateurs d’avoir accès aux données n’importe où et à tout moment via le Cloud et le moteur de recherche Google lui-même.

Cette raison invoquée n’est peut-être pas la seule, puisque Microsoft propose aussi une solution Cloud et à distance avec Office 365. Cette première étape a surtout pour objectif d’entrer dans une évolution des outils collaboratifs, dans le cadre de la nouvelle stratégie numérique d’Airbus, déjà amorcée il y a plusieurs années.

 

La révolution numérique: priorité stratégique

Le groupe avait d’ailleurs nommé Marc Fontaine, présent au sein de la société depuis 1993, au poste de directeur de la transformation digitale en mai 2016.

Un communiqué expliquait à l’époque :

au cours de la prochaine décennie, la révolution numérique aura un impact majeur sur l’industrie aérospatiale. En réalisant le potentiel de cette révolution pour Airbus Group, Marc dirigera la mise en œuvre de l’une des principales priorités stratégiques de l’entreprise ».

Le passage de Microsoft Office à Google Suite devrait durer 18 mois.

Alphabet, la maison-mère de Google, a pour la première fois communiqué sur le chiffre d’affaires de sa division Cloud, révélant qu’elle lui rapportait 1 milliard de dollars par trimestre.

Quant à la division “Intelligent Cloud” Microsoft, elle réalise  un chiffre d’affaires de 7,8 milliards de dollars au dernier trimestre de 2017.

 

Source : FrenchWeb

Catégories : Actualités