Un rachat de plus pour SAP

Décidément, l’année 2018 est placée sous le signe de la transformation pour le géant Allemand des progiciels. Il aura fallu 3 ans pour que SAP revienne et décide de renforcer son offre de cloud computing : l’informatique dématérialisée en ligne.

Ce renforcement s’accompagne du rachat de la société Callidus, société californienne qui propose des solutions de gestion de la relation client. Cet achat a été effectué pour la modique somme de 2,4 milliards de dollars. La fusion des deux entités permettra de renforcer la filiale SAP e-commerce Hybris mais aussi de concurrencer Salesforce. 

L’objectif 2018 de SAP est de continuer à améliorer son offre « cloud » : les entreprises préfèrent désormais louer en ligne que d’acheter les licences. Le chiffre d’affaires de SAP provient tout de même à 70% des licences contre 26% pour les abonnements cloud.

Entre 3,8 et 4 milliards d’euros pour le cloud en 2018

Le succès du cloud computing avec SAP est en parti dû aux récents achats que le géant des progiciels a effectués. Les clients utilisant ces services en ligne peuvent avoir accès à Ariba, Concur, Success Factors et très prochainement Recast.AI.

Ainsi, l’entreprise Allemande souhaite à terme être moins dépendante des ventes de licences qui varient fortement d’une année sur l’autre. Les ventes globales en 2017 devraient s’élever à  23,6 milliards d’euros.

 

Plus d’actualités ici. Suivez nous sur LinkedIn.

Catégories : Actualités